Promotheus – Commando stellaire

Sandy Collora
2011
SF

Suite à un incident d’origine inconnue, le vaisseau de transport militaire Promotheus a quitté sa trajectoire pour s’écraser sur une planète non répertoriée. Les membres du commando stellaire qui ont survécu, ont pour ordre de ramener vivant le détenu qu’ils escortaient.
Mais le prisonnier qu’ils traquent, dernier de son espèce, ne va leur laisser aucune chance…

Résumé personnel : Le lieutenant Centauri 7 est en mission de convoyage de prisonnier. Suite à un incident technique inconnu, le vaisseau se crash sur une planète désertique et leur « cargaison » en profite pour s’échapper. La mission devait pourtant être simple, mais elle se transforme vite en jeu du chat et de la souris. 
Qui est la proie ? Qui est le chasseur ? Au fur et à mesure de la traque, Centauri prend la mesure du danger qui pèse non seulement sur lui, mais sur sa planète toute entière…

 Avis personnel : Voilà l’exemple le plus probant de l’adage : il ne faut pas juger un livre sur sa couverture. On est d’accord, le film sent la série Z à plein nez, surtout avec cette affiche.MAIS, je peux vous assurer que c’est à mon sens un excellent film.Il fait parti de ces petites production qui ont eu le mérite de pallier avec brio aux manques de moyens. Quelques images de synthèses au début, une ou deux incrustations de planètes dans le ciel, et c’est tout. Le reste, ce sont les costumes (qui ne sont pas sans rappeler l’armure de Bob Fett ), les maquillages que je trouve très réussi et les acteurs. Et surtout, le scénario.Car sous un scénario d’apparence basique se cache un véritable questionnement : qui sont les gentils ? qui sont les méchants ? Alors oui, cet thème a été maints fois abordé, surtout en SF, mais ce film a eut l’intelligence d’y mettre une petite subtilité qui en fait pour moi toute la saveur : il brouille tous nos repères.ATTENTION, la suite contient des éléments de spoil, que je trouve nécessaire de donner pour expliquer ce pour quoi c’est un bon film. Donc si vous voulez garder la surprise, visionner le film et revenez lire la suite plus tard ( la partie spoil se trouve entre les deux images, donc pour lire la suite de l’article, rdv plus bas sous la deuxième image ) 

Pour ceux qui reste, un peu ( mais pas trop) de spoil : le film se concentre dès le début sur l’équipe de commando chargé de convoyer le prisonnier. Assez rapidement, on suit plus particulièrement le lieutenant Centauri 7. C’est donc lui le personnage principal. On en apprends peu sur son passé, mais on découvre que c’est une personne assez droite, intègre, soucieux de la vie de ses hommes (contrairement à son supérieur) et qui, bien que militaire, n’est pas franchement chaud à l’idée d’obéir aveuglément. Ce personnage est épaulé de Kléa, une intelligence artificielle à la voix féminine qui veille sur eux en étant tout à la fois une aide médicale et une aide stratégique. Ce duo fonctionne très bien et on est rapidement pris d’affection pour eux.Seulement voilà, c’est là toute l’intelligence du scénario : on s’attache aux traqueurs, et non au traqué, dont on ne connait l’identité que plus loin dans le film. Une fois cette révélation faite, on se retrouve devant un sentiment étrange : on n’éprouve pas de sympathie pour les bons personnages. Si le traqué avait été présenté en premier, on l’aurait tout simplement (et pour des raisons que je vais taire ) préféré aux autres. Le film joue constamment à brouiller ces repères qui nous sont familiers dans ce type d’histoire. Et ce jusqu’à la toute fin qui, si elle nous laisse un peu sur notre faim, nous montre que le scénario, lui, ne prendra parti ni pour l’un, ni pour l’autre.

Pour ce qui est du reste, c’est pour moi un beau film. Les images et la lumière sont maîtrisées, les maquillages sont très bien fait et crédibles et ils ont eu l’intelligence de mettre hors champs ce qui leur aurait coûté trop cher ou aurait fait trop « cheap ». 
Par pitié, ne vous fiez pas ni au mauvaises critiques ni à la jaquette. Regardez ce film qui, pour une fois en SF, nous sert de vrais bons personnages, bien écris, dans un scénario qui cache bien son jeu. 
Moi je l’avoue sans problème, il reste pour le moment mon film de SF préféré ^^
( je vous mets un petit trailer qui, contrairement à d’autres plus longs, ne gâche rien du scénario en révélant trop de choses ) :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :