La marche des sans nom

Lucas Vigroux, Nicolas Laverdure et Jean Constantial
Musique de Mathias Guerrero
SupinfoCom Arles

Résumé personnel : Et si la guerre n’était qu’un jeu, un spectacle ? Du moins, pour les puissants. Les sans-noms, eux, n’en sont que des pions…

Mon avis : On a ici un court-métrage puissant, tant par ses images que par sa musique et son symbolisme. L’homme de puissance, en rouge, sais que cette guerre est une impasse, un mur. Mais c’est pour lui un jeu, un divertissement, et même mieux, un spectacle. Il est le seul personnage à avoir un visage, qu’il tente tout de même de cacher derrière un loup, comme si ce simple artifice lui suffisait à se protéger (des représailles ? )La musique et l’ambiance sonore sont juste parfaites. Encore un très beau travail d’étudiants, de l’école Supinfocom cette fois. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :