Anvil

Lorn & Geriko

The year 2100. In an effort to combat overpopulation, the postmortem social network « Anvil » is released.

Ce clip nous raconte l’histoire d’une jeune femme de 27 ans, Ana Cassini qui programme littéralement sa mort et, dans une certaine mesure, sa résurrection. Dans un futur en proie à la surpopulation, un nouveau réseau social a été crée : Anvil. Mais, pour pouvoir y accéder, il faut abandonner son enveloppe charnelle et projeter son esprit dans ce nuage d’information où, sans doute, on pourra en quelque sorte vivre pour toujours…
 
La musique de Lorn est une fois de plus très épurée et porteuse d’émotions. Le clip, de Geriko, est lui aussi très beau dans son parti-pris noir & blanc, comme pour faire écho au dépouillement que va subir la jeune femme. On remarque l’omniprésence des publicités puis des notification, qui s’afficheront jusque sur son urne funéraire.

Une histoire très courte qui donne tout de même matière à réfléchir. A l’heure actuelle, il existe déjà des « comptes facebook commémoratifs » et certains réseaux sociaux vous offrent la possibilité de programmer à l’avance des post qui seront diffusés à votre mort. De là à un véritable paradis virtuel, qui sais, il n’y a peut être qu’un pas…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :